top of page
NaturAnimale

Le blog de NaturAnimale

Rechercher
  • Photo du rédacteurChristine Parot

Comment savoir que mon enfant manque de confiance en lui

Comment trouver les causes du manque de confiance chez mon enfant ?


un enfant seul qui manque de confiance et s'isole


La perception de l’enfant est souvent bien différente de celle de l’adulte, et son ressenti peut vite favoriser le manque de confiance.

En tant que parents nous avons une perception d’adultes, alors que l’enfant ressent les choses autrement. Ce que nous vivons comme des situations « normales » ou faciles à vivre peuvent être mal vécues par l’enfant. Il perçoit son environnement par le biais des émotions. En fonction de ses expériences, de son ressenti, l'environnement dans lequel évolue l'enfant peut altérer la perception de sa propre valeur, entrainant ainsi un manque de confiance en soi (1)


Comment l'environnement dans lequel il évolue peut entraîner un manque de confiance chez mon enfant ?

Il est important d'analyser l'environnement dans lequel l'enfant évolue, car certaines situations vécues par l'enfant peuvent développer un manque de confiance et un manque d'estime soi :

  • Environnement social

  • Environnement familial

  • Environnement éducatif

  • Environnement sportif

Comment l'Environnement social peut augmenter le manque de confiance de l'enfant

Un climat social instable (les séquelles du confinement et la possibilité que ça recommence, les grèves, les violences, les guerres, les crises énergétiques, la chute du pouvoir d'achat, les effets de la détérioration du climat) peut détériorer la confiance en soi de l’enfant.


La confiance en soi peut être fragilisée par le ressenti d'insécurité émotionnelle

Lorsqu'un enfant est confronté à un environnement instable, il risque de se sentir effrayé par tout ce qui se passe autour de lui. Le monde qui l’entoure devient un endroit imprévisible et effrayant. Il peut se demander si lui et sa famille sont réellement en sécurité.

Les adultes autour de lui peuvent être préoccupés, stressés, et pour préserver l’enfant, ils ne lui expliquent pas toujours ce qui se passe. La confusion engendrée par ce manque de clarté peut renforcer son sentiment d’incompréhension. Il peut décider de se replier sur lui-même pour éviter les dangers extérieurs et cela peut avoir un impact négatif sur sa capacité à développer des compétences sociales et à interagir avec les autres, il risque de se sentir seul et déconnecté.


Un enfant qui manque de confiance en lui se sent isolé derrière une fenêtre
Un enfant en manque de confiance peut se sentir isolé

Stress et anxiété : des facteurs qui empêchent l'enfant de s'épanouir en toute confiance

Si un enfant est témoin de conflits, de violences ou de manifestations de colère pendant des périodes d'instabilité sociale, cela peut créer des traumatismes et des sentiments d'impuissance. Ces expériences peuvent affecter la perception que l'enfant a de lui-même et sa capacité à se sentir en sécurité. Il peut développer de l'incertitude quant à l'avenir. Les médias, les discussions quotidiennes qui font ressortir notre incapacité à faire face aux évènements, peuvent amener un enfant à s'inquiéter de son avenir et faire surgir des préoccupations anxiogènes qui favorisent le manque de confiance et génèrent du stress et de l'anxiété. Ces émotions peuvent influencer négativement la perception de soi et la confiance en soi. Un enfant anxieux peut douter de ses capacités à faire face à ces défis.


Comment l'Environnement Familial peut contribuer au manque de confiance de l'enfant

L'environnement familial joue un rôle crucial dans le développement de la confiance en soi de votre enfant. Dans un cadre familial changeant, l'enfant peut perdre ses repères, cela peut créer de l'incertitude, compromettre son sentiment de sécurité et entraver le développement de la confiance.


Des éléments à prendre en compte pour préserver la confiance et l'estime de soi de l'enfant : Instabilité familiale, perte de repères

Dans un environnement familial changeant, l’enfant doit faire preuve d'une grande adaptabilité. Les séparations, les familles recomposées, ou les déménagements fréquents peuvent perturber leur stabilité émotionnelle.

Aujourd’hui les enfants vivant dans des familles recomposées doivent s'adapter à des espaces de vie différents chaque semaine, des habitudes changeantes, et des règles spécifiques d'un endroit à l'autre. Cette variabilité peut être vécue comme une contrainte, car elle nécessite une grande flexibilité de la part de l'enfant.


L'incertitude affective ne permet pas à l'enfant de développer sa confiance en soi

Dans certaines situations familiales l'enfant peut se retrouver à devoir partager l'amour et l'attention de ses parents avec d'autres enfants. Cette situation peut être difficile à vivre, car l'enfant peut se sentir en compétition pour l'amour de ses parents et il peut douter de sa place dans la famille. Il peut ne pas se sentir à la hauteur, avoir l’impression d’être dévalorisé, ou délaissé.

En raison du stress et de l'emploi du temps lié à l'organisation de leur propre vie, les parents peuvent devenir un peu moins disponibles et moins à l'écoute des besoins émotionnels de l'enfant. Ce sentiment d'être moins écouté peut entraîner une sensation d'isolement ou de rejet. L'enfant peut penser qu'il va perdre l'amour de ses parents, et sa confiance en lui va en être affectée.


Comment l'Environnement Éducatif peut faire baisser l'estime de soi de l'enfant

3 facteurs qui peuvent engendrer une baisse de confiance chez l'enfant : la pression pour réussir, les critiques, le non respect de son rythme

L'environnement éducatif est souvent marqué par des comparaisons entre élèves. Les notes, les performances, les succès ou échecs, sont mis en avant, ce qui peut créer un sentiment de compétition malsaine. Si l'enfant s'estime incapable de toujours bien faire, il peut avoir un doute sur ses propres capacités et perdre confiance en lui (2)


L'enfant subi parfois une pression de la part des adultes qui le poussent à se surpasser pour réussir dans la vie. Ça peut devenir très lourd à porter et créer un climat de stress permanent, favorisant le manque de confiance.

Les enfants sont souvent soumis à des critiques, que ce soit de la part des enseignants, des autres enfants ou même des parents. Les critiques répétées, qu'elles soient positives ou négatives, peuvent entraîner une obsession pour la perfection et la crainte de l'échec. Cela peut amener l’enfant à douter constamment de ses compétences et à développer une faible estime de soi.


un enfant manque de confiance en classe
L'enfant a besoin qu'on respecte son rythme d'apprentissage

Le non-respect du rythme particulier de l'enfant est aussi important pour qu'il garde confiance en lui

Les systèmes éducatifs ont des normes et des rythmes prédéfinis qui ne tiennent pas compte des besoins individuels de chaque enfant. Certains enfants apprennent plus lentement ou plus vite que d'autres, et ils peuvent se sentir en décalage avec le rythme imposé par l'éducation traditionnelle. Cette inadéquation peut entraîner une perte de confiance en soi, car l'enfant peut se sentir en retard, en difficulté ou en décalage.

Comme c'est la "norme" qui prime l'enfant peut être amené à se remettre en question, penser qu'il n'est pas comme tout le monde et perdre confiance en ses propres capacités.


Comment l'Environnement Sportif peut favoriser le manque de confiance en lui de votre enfant

Confronté à la compétition l'enfant peut perdre toute confiance en lui s'il ne se sent pas à la hauteur

Dans le domaine du sport, la compétition peut devenir intense, créant ainsi des sources de stress pour l’enfant. La pression pour gagner ou pour être le meilleur peut rapidement entamer sa confiance en lui (3)

Le sport encourage souvent l’enfant à se dépasser, ce qui peut être une expérience constructive. Cependant, cette obligation constante de se surpasser peut également susciter de l'angoisse, en particulier si l’enfant a peur de ne pas être à la hauteur.

Un enfant isolé sur un terrain de sport car il manque de confiance en lui
L'exigence de réussite peut pousser l'enfant à rejeter l'activité

Pression pour s'intégrer dans une équipe

Les activités sportives d'équipe demandent de s'intégrer et de contribuer au succès de l'équipe. Si l'enfant a du mal à s'adapter à un groupe et n'aime pas la compétition, ça peut devenir une source de stress plutôt qu'une activité agréable.

Les moniteurs et les entraîneurs exercent parfois leur autorité pour garder la cohésion du groupe, pour élever la performance de l'équipe. Si cette autorité bouscule trop l'enfant, elle peut être mal gérée, et créer des pressions supplémentaires, le faisant douter de ses compétences, de sa valeur, et générer des émotions de rejet, de désintéressement de l’activité ou d’appréhension.


A lire :


78 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page