top of page

Résultats de recherche

4 éléments trouvés pour «  »

  • Hypersensibles et Animaux : la combinaison gagnante ?

    Si vous êtes une personne hypersensible vous avez certainement déjà entendu ces remarques ? On vous a sûrement fait ce genre de réflexions : Tu es trop sensible Tu prends tout trop à cœur Tu en fais toujours une affaire personnelle Tu te prends trop la tête Tu réfléchis trop Tout est exagéré avec toi Tes émotions changent tout le temps Tu es instable C'est difficile de te suivre Arrête ton cinéma ! Tu ressens tout trop intensément Tu pleures pour un oui pour un non Tes réactions sont disproportionnées ! Et bien oui, nous ne vivons pas dans la demie mesure ! La personne hypersensible vit à fond, ne sait pas retenir ses sentiments, ni faire semblant. Les émotions sont décuplées par rapport à la "normale" et vécues avec intensité. Alors oui, les "autres" ont l'impression que nous sommes trop ceci, trop cela. Le mode de fonctionnement des hypersensibles Si comme moi vous êtes une personne hypersensible vous faites partie des 20% de la population qui fonctionne différemment, en utilisant son cerveau droit plutôt que le gauche. Il vous arrive peut-être de : Vivre les situations plus intensément que les autres Ressentir les émotions des personnes et l'énergie des lieux qui vous entourent D'avoir le sentiment de ne pas pouvoir utiliser toutes vos capacités de peur d'être rejeté Que votre sensibilité exacerbée induise une fragilité émotionnelle qui risque de vous pousser à développer de la culpabilité D'être constamment dans le mental (avant de prendre une décision vous évaluez toutes les possibilités et les répercussions possibles !) Vous avez l'impression de devoir vous sur-adapter ou de vous "éteindre" pour rester dans "la norme" Très sensible à votre environnement vous ajustez vos émotions aux énergies qui vous entourent Et cette sensation d’être une éponge émotionnelle ! Vous pouvez avoir du mal à supporter le regard des autres, par peur d'être mal jugé Souvent perfectionniste vous avez tellement peur de vous tromper ou de faire une erreur que vous perdez beaucoup de temps et d'énergie avant de passer à l'action. Pourquoi on se sent en décalage avec les autres quand on est hypersensible ? Parce que ça devient très compliqué de s'accepter et de se faire une place dans notre société quand 80% de la population ne fonctionne pas de la même façon que nous ! Parce-que nous avons cette faculté de ressentir beaucoup plus de choses que les autres : les énergies subtiles qui nous entourent, les vibrations, l'atmosphère d'un lieu. Notre intuition et nos sens sont souvent très développés. Ce que nous percevons ne fait pas partie de la réalité des personnes qui nous entourent. Nous vivons constamment ce sentiment d'incompréhension qui nous empêche d'aller vers les autres et de nous exprimer avec confiance. En quoi les animaux peuvent aider les personnes hypersensibles ? Les animaux sont des êtres hypersensibles, même hyper-empathiques. Chez les humains l'hypersensibilité est souvent perçue comme de la "sensiblerie". Chez l'animal c'est simplement son mode de fonctionnement. Les animaux et les émotions Si vous avez l'impression d'avoir les émotions à fleur de peau c'est plutôt encourageant pour un animal, car il vit entièrement ses émotions et sa réactivité émotionnelle est immédiate et vraie. Vous parlerez le même langage. Vous pourrez enfin laisser libre cours à vos émotions sans retenue. Les animaux et le stress La surcharge mentale de la personne hypersensible l'amène à générer de l'anxiété, du stress. Ça devient très pesant, le stress et l'anxiété pompent beaucoup d'énergie et vous plongent dans un état constant de survie. Aucun animal ne pourrait vivre dans de telles conditions. Les animaux ont la faculté de vivre l'instant présent, sans anticiper ce qui pourrait "éventuellement" se produire. Ils vivent pleinement chaque minutes, chaque heure, chaque jour de leur vie. A leur contact vous vivrez vous aussi le moment présent, naturellement, et c'est une source de détente et de relaxation infinie et tellement bénéfique ! Les animaux et notre peur de mal faire Si vous avez du mal à accepter un échec ou une erreur : l'animal ne vous jugera pas pour une erreur mais vous amènera à la rectifier. Si vous avez peur d'être jugé en pensant au fond de vous que vous risquez d'être rejeté : il n'y a aucune notion de critique chez les animaux, soit votre attitude est ok, soit elle n'est pas adaptée. L'animal vous le fera clairement comprendre et vous pourrez très rapidement orienter votre comportement de la meilleure façon. Vous pourrez "faire" librement, et rectifier si besoin, sans jugement Les animaux et l'utilisation de nos potentiels Si vous avez l'impression de ne pas pouvoir utiliser toutes vos capacités voire même de les brider, pour correspondre à ce qu'on attend de vous, pour entrer dans le moule sans trop se faire remarquer, l'animal vous permet de vous exprimer pleinement, d'utiliser tout votre potentiel sans retenue. Avoir un affectif hyper développé peut amener les hypersensibles à être introvertis et à ne pas montrer leurs potentiels. S'autoriser à exprimer sa sensibilité au risque de paraître comme quelqu’un d’atypique, c'est montrer sa sensibilité au monde. Les animaux vous y invitent. Vous pourrez faire appel à vos 5 sens, laisser s'épanouir vos émotions, votre intuition. Pour eux ce sera simplement quelque chose de normal Les animaux et le bruit Les personnes hypersensibles ont souvent leurs sens plus développés que la normale. Elles sont sensibles aux odeurs et aux bruits. Si vous trouvez que les bruits sont exacerbés dans notre société et que c'est difficile à supporter, sachez que les animaux aussi : leur ouïe est ultra développée et ils sont en permanence agressés par tous les bruits que nous émettons. La plupart des espèces n'ont pas besoin de parler fort, de crier, de parler tous ensemble pour se faire comprendre. Tout se fait et se dit par la gestuelle, le ressenti, les énergies, les émotions, les sens. Vous évoluerez dans un environnement sans agression auditive, vous apprendrez un nouveau langage qui vous demande d'utiliser tous vos sens. Les animaux : thérapeutes naturels des hypersensibles A leur contact votre stress diminue, toutes vos tensions se relâchent Vous apprenez à vivre le moment présent, sans stagner dans le passé ou angoisser pour un futur hypothétique Sans jugement, sans critique vous retrouvez la joie de vous exprimer Vous libérez vos émotions car ils fonctionnent sur le ressenti. Avec l'animal vous êtes plongé dans la sécurité émotionnelle Vous prenez conscience de vos potentiels non utilisés, de vos incroyables capacités Vous arrêtez de vous sur-adapter ou de vous dévaloriser, car l'animal a déjà toutes vos aptitudes émotionnelles et sensorielles. Il devient une véritable thérapie naturelle qui aide à mieux gérer et vivre ses émotions. L'animal vous autorise à être VOUS, naturellement. En retour il vous demandera d'être entendu, écouté, compris, respecté, aimé. N'est-ce pas ce dont nous rêvons pour nous-mêmes ?

  • Comment savoir que mon enfant manque de confiance en lui

    Comment trouver les causes du manque de confiance chez mon enfant ? La perception de l’enfant est souvent bien différente de celle de l’adulte, et son ressenti peut vite favoriser le manque de confiance. En tant que parents nous avons une perception d’adultes, alors que l’enfant ressent les choses autrement. Ce que nous vivons comme des situations « normales » ou faciles à vivre peuvent être mal vécues par l’enfant. Il perçoit son environnement par le biais des émotions. En fonction de ses expériences, de son ressenti, l'environnement dans lequel évolue l'enfant peut altérer la perception de sa propre valeur, entrainant ainsi un manque de confiance en soi (1) Comment l'environnement dans lequel il évolue peut entraîner un manque de confiance chez mon enfant ? Il est important d'analyser l'environnement dans lequel l'enfant évolue, car certaines situations vécues par l'enfant peuvent développer un manque de confiance et un manque d'estime soi : Environnement social Environnement familial Environnement éducatif Environnement sportif Comment l'Environnement social peut augmenter le manque de confiance de l'enfant Un climat social instable (les séquelles du confinement et la possibilité que ça recommence, les grèves, les violences, les guerres, les crises énergétiques, la chute du pouvoir d'achat, les effets de la détérioration du climat) peut détériorer la confiance en soi de l’enfant. La confiance en soi peut être fragilisée par le ressenti d'insécurité émotionnelle Lorsqu'un enfant est confronté à un environnement instable, il risque de se sentir effrayé par tout ce qui se passe autour de lui. Le monde qui l’entoure devient un endroit imprévisible et effrayant. Il peut se demander si lui et sa famille sont réellement en sécurité. Les adultes autour de lui peuvent être préoccupés, stressés, et pour préserver l’enfant, ils ne lui expliquent pas toujours ce qui se passe. La confusion engendrée par ce manque de clarté peut renforcer son sentiment d’incompréhension. Il peut décider de se replier sur lui-même pour éviter les dangers extérieurs et cela peut avoir un impact négatif sur sa capacité à développer des compétences sociales et à interagir avec les autres, il risque de se sentir seul et déconnecté. Stress et anxiété : des facteurs qui empêchent l'enfant de s'épanouir en toute confiance Si un enfant est témoin de conflits, de violences ou de manifestations de colère pendant des périodes d'instabilité sociale, cela peut créer des traumatismes et des sentiments d'impuissance. Ces expériences peuvent affecter la perception que l'enfant a de lui-même et sa capacité à se sentir en sécurité. Il peut développer de l'incertitude quant à l'avenir. Les médias, les discussions quotidiennes qui font ressortir notre incapacité à faire face aux évènements, peuvent amener un enfant à s'inquiéter de son avenir et faire surgir des préoccupations anxiogènes qui favorisent le manque de confiance et génèrent du stress et de l'anxiété. Ces émotions peuvent influencer négativement la perception de soi et la confiance en soi. Un enfant anxieux peut douter de ses capacités à faire face à ces défis. Comment l'Environnement Familial peut contribuer au manque de confiance de l'enfant L'environnement familial joue un rôle crucial dans le développement de la confiance en soi de votre enfant. Dans un cadre familial changeant, l'enfant peut perdre ses repères, cela peut créer de l'incertitude, compromettre son sentiment de sécurité et entraver le développement de la confiance. Des éléments à prendre en compte pour préserver la confiance et l'estime de soi de l'enfant : instabilité familiale, perte de repères Dans un environnement familial changeant, l’enfant doit faire preuve d'une grande adaptabilité. Les séparations, les familles recomposées, ou les déménagements fréquents peuvent perturber leur stabilité émotionnelle. Aujourd’hui les enfants vivant dans des familles recomposées doivent s'adapter à des espaces de vie différents chaque semaine, des habitudes changeantes, et des règles spécifiques d'un endroit à l'autre. Cette variabilité peut être vécue comme une contrainte, car elle nécessite une grande flexibilité de la part de l'enfant. L'incertitude affective ne permet pas à l'enfant de développer sa confiance en soi Dans certaines situations familiales l'enfant peut se retrouver à devoir partager l'amour et l'attention de ses parents avec d'autres enfants. Cette situation peut être difficile à vivre, car l'enfant peut se sentir en compétition pour l'amour de ses parents et il peut douter de sa place dans la famille. Il peut ne pas se sentir à la hauteur, avoir l’impression d’être dévalorisé, ou délaissé. En raison du stress et de l'emploi du temps lié à l'organisation de leur propre vie, les parents peuvent devenir un peu moins disponibles et moins à l'écoute des besoins émotionnels de l'enfant. Ce sentiment d'être moins écouté peut entraîner une sensation d'isolement ou de rejet. L'enfant peut penser qu'il va perdre l'amour de ses parents, et sa confiance en lui va en être affectée. Comment l'Environnement Éducatif peut faire baisser l'estime de soi de l'enfant 3 facteurs qui peuvent engendrer une baisse de confiance chez l'enfant : la pression pour réussir, les critiques, le non repsect de son rythme L'environnement éducatif est souvent marqué par des comparaisons entre élèves. Les notes, les performances, les succès ou échecs, sont mis en avant, ce qui peut créer un sentiment de compétition malsaine. Si l'enfant s'estime incapable de toujours bien faire, il peut avoir un doute sur ses propres capacités et perdre confiance en lui (2) L'enfant subi parfois une pression de la part des adultes qui le poussent à se surpasser pour réussir dans la vie. Ça peut devenir très lourd à porter et créer un climat de stress permanent, favorisant le manque de confiance. Les enfants sont souvent soumis à des critiques, que ce soit de la part des enseignants, des autres enfants ou même des parents. Les critiques répétées, qu'elles soient positives ou négatives, peuvent entraîner une obsession pour la perfection et la crainte de l'échec. Cela peut amener l’enfant à douter constamment de ses compétences et à développer une faible estime de soi. Le non-respect du rythme particulier de l'enfant est aussi important pour qu'il garde confiance en lui Les systèmes éducatifs ont des normes et des rythmes prédéfinis qui ne tiennent pas compte des besoins individuels de chaque enfant. Certains enfants apprennent plus lentement ou plus vite que d'autres, et ils peuvent se sentir en décalage avec le rythme imposé par l'éducation traditionnelle. Cette inadéquation peut entraîner une perte de confiance en soi, car l'enfant peut se sentir en retard, en difficulté ou en décalage. Comme c'est la "norme" qui prime l'enfant peut être amené à se remettre en question, penser qu'il n'est pas comme tout le monde et perdre confiance en ses propres capacités. Comment l'Environnement Sportif peut favoriser le manque de confiance en lui de votre enfant Confronté à la compétition l'enfant peut perdre toute confiance en lui s'il ne se sent pas à la hauteur Dans le domaine du sport, la compétition peut devenir intense, créant ainsi des sources de stress pour l’enfant. La pression pour gagner ou pour être le meilleur peut rapidement entamer sa confiance en lui (3) Le sport encourage souvent l’enfant à se dépasser, ce qui peut être une expérience constructive. Cependant, cette obligation constante de se surpasser peut également susciter de l'angoisse, en particulier si l’enfant a peur de ne pas être à la hauteur. Pression pour s'intégrer dans une équipe Les activités sportives d'équipe demandent de s'intégrer et de contribuer au succès de l'équipe. Si l'enfant a du mal à s'adapter à un groupe et n'aime pas la compétition, ça peut devenir une source de stress plutôt qu'une activité agréable. Les moniteurs et les entraîneurs exercent parfois leur autorité pour garder la cohésion du groupe, pour élever la performance de l'équipe. Si cette autorité bouscule trop l'enfant, elle peut être mal gérée, et créer des pressions supplémentaires, le faisant douter de ses compétences, de sa valeur, et générer des émotions de rejet, de désintéressement de l’activité ou d’appréhension. A lire : (1) 7 signes de faible estime de soi chez les enfants : comment pouvons-nous les aider ? (2) Le système scolaire du XXIe siècle freine-t-il la confiance en soi des élèves ? (3) "Débat: La compétition est-elle bonne pour les enfants?"

  • Comment aider mon enfant à développer sa confiance en lui grâce aux animaux ?

    Quel rôle peut jouer l’animal dans le développement de la confiance en soi de votre enfant ? L'estime de soi et la confiance en soi sont des piliers essentiels du développement chez l’enfant. Cependant, de nombreux facteurs, notamment l'environnement dans lequel il évolue, peuvent avoir un impact sur sa confiance en lui. Pourquoi les animaux peuvent aider mon enfant à développer sa confiance en lui ? Les animaux de compagnie jouent un rôle essentiel dans le développement de la confiance en soi des enfants. Ils sont bien plus que de simples compagnons; ils sont des amis, ils enseignent la responsabilité et renforcent l'estime de soi. Les liens émotionnels entre l’enfant et l’animal favorisent le développement de l'empathie et offrent un soutien affectif inestimable. De plus, les activités physiques et les jeux actifs avec les animaux encouragent un mode de vie sain. Les animaux sont également une source d'apprentissage, de curiosité, et de leçons de vie qui encouragent le développement de compétences sociales précieuses. Comment les animaux deviennent de véritables alliés pour que mon enfant retrouve confiance en lui ? En offrant à l’enfant une amitié inconditionnelle, source de réconfort et de soutien émotionnel Pour un enfant, savoir qu'il a un « animal ami » qui sera toujours là pour lui, quelles que soient les circonstances, peut être incroyablement rassurant. Cette certitude d'avoir un confident fidèle à ses côtés contribue à forger un sentiment de sécurité et de soutien, des éléments clés dans le développement de la confiance en soi. Les moments passés avec un animal de compagnie apaisent et détendent. Ils permettent à l'enfant de se focaliser sur le moment présent et non sur un avenir incertain et stressant. La simple présence d'un animal peut apporter un sentiment de sécurité et de calme à l’enfant, en particulier lorsqu'il traverse des moments de stress, d'anxiété, ou de tristesse. L'interaction avec des animaux de compagnie a démontré des effets positifs sur la réduction du stress et de l'anxiété chez l’enfant. Cette réduction du stress favorise un état mental positif, renforce la confiance en soi et aide l’enfant à mieux faire face aux défis de la vie. En renforçant l’estime de soi Les animaux de compagnie ont une façon unique d'inspirer la confiance chez l’enfant. L'interaction avec un animal bien-aimé crée un environnement où l'enfant se sent compétent et apprécié et augmente sa capacité à affronter le monde qui l’entoure. L'amour inconditionnel et l'affection de l'animal renforcent le sentiment de valeur personnelle chez l'enfant. Savoir que quelqu'un, même si ce quelqu'un est un animal, l'aime tel qu'il est, favorise sa confiance en ses propres mérites. Les animaux ne portent pas de jugement, ne tiennent pas compte de l'apparence ou du comportement de l'enfant, et ne remettent jamais en question leur affection, renforçant ainsi l'acceptation de soi. L'enfant se sent compris et aimé. La responsabilité liée aux soins aux animaux contribue au développement de l'estime de soi des enfants en soulignant l'importance de ce qu’ils font et en vivant des expériences enrichissantes. En développant les relations interpersonnelles et la communication L'interaction régulière avec des animaux enseigne à l’enfant à reconnaître et à répondre aux émotions des autres êtres vivants. En observant les réactions de l’animal, l’enfant apprend à lire les signaux émotionnels, à comprendre les besoins de l'animal et à développer une sensibilité à ses émotions. Cela favorise l'empathie, une compétence cruciale pour les relations interpersonnelles et la compréhension des émotions humaines. L'enfant va facilement s'exprimer au contact de l'animal, et tout naturellement il lui racontera sa vie. Les animaux encouragent l’activité physique Les animaux de compagnie jouent un rôle vital dans l'activité physique des enfants et favorisent un mode de vie actif et sain, des éléments clés pour renforcer la confiance en soi en favorisant le bien-être physique et émotionnel. L’interaction physique avec les animaux stimule la libération d'endorphines, ce qui procure une sensation de bien-être et de joie. Cette association positive entre l'activité physique et le plaisir renforce la motivation des enfants à rester actifs. Un aspect intéressant des activités avec les animaux : elles permettent la déconnexion au digital et éveillent l’enfant à ce qui l’entoure, à la « vraie » vie. Les animaux sont une source d’apprentissage par l’expérience Les animaux sont de véritables catalyseurs d'apprentissage, ils éveillent l'intérêt et permettent à l’enfant d’apprendre de façon naturelle. C’est un apprentissage par la pratique, avec un résultat immédiat. Interagir avec un animal enseigne à l’enfant des valeurs importantes telles que la patience, la responsabilité, la compassion, et la gestion des émotions. Il apprend à respecter les besoins et les limites des animaux, à prendre des décisions éthiques concernant leur bien-être, et à développer une connexion émotionnelle profonde. L'éducation sur le comportement animal est cruciale pour garantir des interactions harmonieuses. Cette éducation favorise une communication respectueuse entre l'enfant et l'animal, renforçant ainsi la confiance de l'enfant dans sa capacité à comprendre et à interagir avec d'autres êtres vivants. Les interactions avec des animaux offrent une occasion exceptionnelle pour renforcer la confiance en soi de votre enfant, pour l'aider à développer une confiance en soi solide et durable qui le préparera à réussir dans tous les aspects de sa vie. Dans ses ateliers « Vivre au milieu des animaux » l’association NaturAnimale située dans les Yvelines, à Maisons-Laffitte, met tout en œuvre pour que votre enfant développe sa confiance en lui : Un enseignement basé sur l’écoute bienveillante Le respect du rythme de l'enfant L’apprentissage par la pratique, dans un cadre sécurisé et bienveillant Une absence de compétition et de jugement, en favorisant l’expression et la communication Des animaux en liberté et considérés comme des amis Le développement du potentiel de chaque enfant Les enfants se sentent très vite en confiance et font de rapides progrès en évoluant au milieu des animaux en liberté en toute sécurité. Activités enfants avec les animaux, dans la cité du cheval de Maisons-Laffitte, Yvelines VIVRE AU MILIEU DES ANIMAUX

  • Les bienfaits de la Nature pour les personnes en burn-out

    Les personnes en burn-out sont souvent confrontées à une trop forte pression, à un manque de reconnaissance, à une baisse d'estime de soi. Elles ont la sensation de perdre le sens de leur vie. La Nature nous offre la possibilité de faire baisser nos états de stress, d'anxiété, de déprime, de fatigue, notre surcharge mentale. Les animaux nous aident à développer notre empathie, l'amour de soi . Prendre soin des plantes et des animaux nous fait prendre conscience de l'importance de prendre soin de soi et de notre connexion à ce monde. Comment reconnaitre le burnout ? Prendre conscience de ce qui se passe est la première étape pour sortir du burn-out Souvent on refuse de voir la réalité, on est dans une sorte de déni, en se disant que ça va passer, qu'on va tenir le coup, qu'on est fort, que tout va rentrer dans l'ordre jusqu'au moment où le corps nous lâche. On ne voit pas les signes avant-coureurs qui nous permettraient d'éviter le burnout. Alors on va chercher une solution dans les médicaments, les antidépresseurs, pour pouvoir continuer coute que coute. "Parce qu'il le faut" et on tiendra artificiellement quelque temps encore, puis le corps nous hurlera de ralentir, de prendre soin de nous : maladie, accident, dépression... En identifiant les signaux du burn-out nous pouvons prendre conscience du problème et de notre mode de fonctionnement. Nous pourrions stopper la spirale infernale avant que notre corps le fasse à notre place. Si vous vous retrouvez dans plusieurs de ces situations c'est probablement que vous êtes en burn-out (ou sur le chemin) Vous êtes constamment en état de stress, d'angoisse, vos nerfs sont sous tension et entrainent un épuisement moral, une grande fatigue physique, un sentiment de lassitude Souvent ultra perfectionniste vous avez envers vous même des exigences excessives que vous ne pouvez plus atteindre. Vous n'arrivez plus à supporter la pression, les facteurs de stress se multiplient et vous amènent au surmenage professionnel Vous avez l'impression qu'on vous en demande toujours plus et que vous n'aurez jamais le temps de tout faire Toute votre énergie est tournée vers les problèmes que vous rencontrez et vous fonctionnez en "mode survie" Vous avez la sensation d'être sans cesse dans les difficultés, que les problèmes s'accumulent Votre mental s'épuise à vouloir tout résoudre et à ressasser ce qui vous arrive Vous n'arrivez plus à prendre assez de recul pour analyser la situation et réfléchir de façon plus "objective" Vous constatez que vos relations professionnelles et personnelles se dégradent, génèrent des situations de mal être Vous passez par des phases d’irritabilité, de tristesse, de découragement Avec la certitude de ne plus pouvoir y arriver, d'être dépassé quoique vous fassiez Vous n'arrivez plus à sortir de ce cercle vicieux Vous êtes sujets à des insomnies, et vous êtes épuisé dès le réveil. Vous tombez dans un épuisement progressif puis dans une fatigue chronique Vous ressentez un sentiment d'inutilité, de ne pas être à la hauteur et finissez par vous dévaloriser Vous perdez confiance en vous, vous doutez de vos capacités à réussir, vous ressentez un sentiment d'incompétence Vous trouvez de moins en moins de sens à ce que vous vivez, vous éprouvez un désengagement dans le travail, une sensation de dépersonnalisation de ce que vous faites, une perte de vos valeurs Cette liste n'est bien sûr pas exhaustive mais regroupe des symptômes qui doivent vous alerter. Et si les clés pour sortir du burn-out (ou l'éviter) se trouvaient dans la Nature ? Une étude Finlandaise (1) démontre que les forêts et les autres espaces naturels sont importants pour réduire le stress et aident à récupérer après le travail. Après leur sortie en forêt, en comparaison avec leur promenade en milieu urbain, les participants avaient moins de cortisol salivaire, une pression artérielle plus faible (... ) En outre, les participants avaient des sensations plus positives, se sentaient plus vigoureux et avaient mieux récupéré dans la forêt que dans l’environnement urbain. Une expérience contemplative de la forêt de courte durée était associée à des effets relaxants. Une autre expérience réussie a été menée dans la municipalité de Sipoo où des sorties régulières dans la nature ont été intégrées par le centre de soins de Sipoo au traitement des patients souffrant (...) de dépression. Un programme national intitulé "La nature pour la santé et le bien-être"en Finlande (2015-2025) a créé un parcours «bien-être» qui invite le visiteur à approfondir son expérience de la nature en se concentrant sur ses propres émotions et pensées et l’incitant à interagir avec les autres. Dès 1984, un chercheur américain, Robert Ulrich(2) montra que bénéficier de chambres avec vue sur parc diminuait la consommation d’antidouleurs et accélérait la convalescence des patients hospitalisés après une intervention chirurgicale . Sources : (1)Effets bénéfiques de la forêt sur la santé et le bien-être. L’expérience de la recherche finlandaise Health and well-being from forests – experience from finnish research (Liisa Tyrväinen, Ann Ojala, Marjo Neuvonen, Katja Borodulin, Timo anki) (2)View through a window may influence recovery from surgery. Ulrich R., Science, Mai 1984. https://www.frcneurodon.org/informer-sur-la-recherche/actus/les-bienfaits-de-la-nature-sur-le-cerveau/ Comment profiter des bienfaits que la Nature nous offrent ? Un séjour au milieu de la Nature améliore notre bien-être et agit sur notre santé. Nombre de ces bénéfices sont des aides précieuses pour les personnes en burn-out : En diminuant le stress En régulant notre rythme cardiaque En renforçant notre système immunitaire En aidant à retrouver un sommeil réparateur En diminuant la fréquence de nos angoisses En harmonisant notre état émotionnel, en favorisant la relaxation En contribuant à avoir une meilleure clarté mentale En favorisant nos capacités de concentration En développant notre créativité En boostant notre énergie Prenez le temps de faire l'expérience : Au milieu de la Nature vous vous remettez en mouvement, vous pratiquez une activité physique, ce qui est primordial pour votre corps et votre mental. En sortant de votre environnement quotidien vous faites une pause, vous vous libérez du maelstrom de problèmes de votre vie de tous les jours. Un cadre de Nature favorise la prise de conscience de votre corps et l'écoute des messages qu'il vous envoie. Au contact de la Nature vous trouverez la volonté de faire passer VOS besoins avant ceux des autres, la force de passer le cap et de casser le carcan qui vous étouffe sans plus vous soucier du jugement des autres. Décidez de faire une PAUSE, de vous faire plaisir, de prendre du temps pour VOUS Se relier à la Nature en pleine conscience créé un pont spirituel, une connexion avec le Tout qui nous fait nous sentir vivants. Récupérez votre énergie, venez vous ressourcer LA NATURE VOUS Y INVITE VIVEZ LA RESPIREZ LA CONNECTEZ-VOUS

bottom of page